Le 4 février pour ne plus subir ! Soyons Offensifs et Ambitieux !

mardi 26 janvier 2021

L’année 2020 a été marquée par une crise sanitaire aggravant la crise économique, sociale et environnementale que nous vivons depuis plusieurs décennies.
Loin de la prise de conscience de l’échec d’un système économique à bout de souffle le gouvernement et le patronat, Medef en tête, en profitent pour remettre en cause nos conquis sociaux avec des conséquences désastreuses pour le monde du travail et la jeunesse.
Également dans ce contexte, et ce n’est pas anodin, les attaques liberticides du gouvernement se multiplient.
Le plan de relance affiché par le gouvernement n’est en rien un plan de rupture avec les politiques de casse de l’emploi, de pression sur les salaires et sur les conditions de travail et d’affaiblissement de la protection sociale. Il plonge une grande partie de la population et notamment la jeunesse dans la précarité et la pauvreté.
Par contre, les gagnants sont bien toujours les mêmes et ainsi, les entreprises les moins touchées par la crise seront celles qui bénéficient le plus des baisses d’impôt.
Ce constat impose de contrôler et de conditionner socialement et écologiquement les aides publiques. Il faut un véritable plan de relance combinant investissement public massif et soutien des revenus des plus fragilisés et précaires ! C’est le chemin inverse que prend ce gouvernement :

RIEN pour le SMIC et les petits salaires.
RIEN non plus pour les 1ers de corvée.
RIEN pour les soignant.es.
RIEN pour l’ensemble des fonctionnaires.

Les chiffres sont clairs : 47 % des jeunes s’inquiètent pour leur emploi et le taux de chômage des jeunes a dépassé les 20%. Le second confinement les a fait plonger dans l’extrême précarité. Nombre d’entre elles et eux ne mangent pas à leur faim. A cela s’ajoute la difficulté de suivre les cours à distance, la peur de l’échec et une détresse psychologique forte. Avec ses mesures insuffisantes restrictions et incohérentes, le gouvernement sacrifie toute une génération !
Pas une journée ne se passe sans une nouvelle annonce de plan de suppressions d’emplois, de fermetures d’entreprises ou restructurations et réductions de services. Là encore, ni plan de relance, ni plan de rupture mais la poursuite du même objectif libéral de casse de l’appareil productif et des services publics.
Stop ça suffit ! Nous affirmons, au contraire, que la réponse aux besoins de toute la population pour lutter contre la précarité et la pauvreté passe par la préservation et le développement de l’emploi, des services publics, par l’augmentation des salaires et des minimas sociaux et par le partage et la réduction du temps de travail.

C’est pourquoi, les organisations CGT, FSU, Solidaires de l’Aveyron appellent, à une journée interprofessionnelle de mobilisations et de grève.
LE 4 FEVRIER TOUS ENSEMBLE !

MILLAU 10H30 : Rassemblement devant la sous-préfecture.

DECAZEVILLE 10h30 : Rassemblement devant la Sam.

RODEZ 14h : Rassemblement au jardin public, avec concert « sous réserve ».

Dans le respect des règles et mesures sanitaires en vigueur


Agenda syndical aveyronnais

<<

2021

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois