De la question de l’indépendance des structures syndicales... et de SUD éducation

mercredi 14 novembre 2018

Pour sa campagne électorale, le SNALC a fait le choix de s’attaquer, voire de diffamer les autres syndicats sur leur budget, en particulier SUD ÉDUCATION via notre Union interprofessionnelle Solidaires. Cela fait maintenant plusieurs années que le SNALC se vante d’être LE syndicat indépendant. Et pour cela il continue d’instrumentaliser les comptes des syndicats publiés au Journal Officiel [1].
Instrumentalisation car le SNALC confond volontairement le niveau des organisations syndicales en mélangeant les structures syndicales liées à l’Education et leurs pendants interprofessionnels.
Si le SNALC veut comparer ce qui est comparable, Il doit comparer son budget avec celui de la Fédération SUD éducation et non avec celui de l’Union Syndicale Solidaires regroupant plus de 50 structures dont une grosse partie dans le secteur privé.
Le SNALC est centré sur le 2nd degré alors que SUD Education est une Fédération de syndicats locaux syndiquant de la maternelle à l’université. La plus grosse partie des cotisations reste dans les syndicats départementaux au plus près des adhérent-es. Les syndicats locaux reversent ensuite une partie de cette cotisation à la Fédération SUD éducation. Toutefois le SNALC n’a pas choisi cette comparaison car elle ne lui permet pas d’arriver à la conclusion souhaitée !
On pourrait comparer le budget de l’Union syndicale dont fait partie le SNALC (LA FGAF) avec celui de Solidaires Fonction Publique puisque la FGAF ne concerne que la fonction publique mais là aussi les fonctionnements sont bien différents... La fédération SUD éducation ne verse qu’un petit pourcentage à l’Union Syndicale Solidaires.
La subvention que met en avant le SNALC dans ses publications concernant Solidaires National est essentiellement liée au FGPN (Fond de gestion paritaire national [2]) pour les syndicats représentatifs sur l’ensemble des branches (ce dont ne peut se prévaloir l’union interprofessionnelle du SNALC). Le volant le plus important consiste la formation notamment dans le but d’indemniser les salarié.es qui ne sont pas rémunéré.es lorsqu’ils.elles vont en stage de formation, ce qui ne concerne pas le SNALC.
Ajoutons même avec ironie que le SNALC a saisi la justice pour obtenir des subventions en mai 2010 sans succès...

[1] : tract papier « subventions et indépendance » du SNALC daté de mai 2017 et https://snalc.fr/national/article/3739/ ou https://www.snalc.fr/national/artic...
[2] : http://www.agfpn.fr/


Agenda syndical aveyronnais

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois