Des élèves du LP Foch de Rodez en stage en EHPAD en novembre !

mercredi 4 novembre 2020

Le 9 novembre, des élèves du Lycée Professionnel Foch de Rodez partiront, pour 6 semaines, en stage, malgré le contexte sanitaire alarmant.
Certain.es seront dans le secteur de la petite enfance, d’autres en milieu hospitalier et au moins 10 en EHPAD !
Le syndicat SUD Education 12 s’inquiète fortement de cette décision.

https://cfmradio.fr/podcast/des-lyceens-en-stage-en-ehpad-la-semaine-prochaine/

Au LP Foch, la proviseure adjoint et les professeurs principales de la classe de TASSP, après discussions sur la dangerosité de la situation sanitaire, proposent, le 9 octobre, d’annuler le départ en stage des élèves. Le lendemain, les échelons supérieurs de la hiérarchie font savoir que les stages doivent être maintenus, au mépris de la santé des élèves et de leurs familles. Les consignes du ministère de l’Éducation Nationale se résument à une FAQ publiée par Jean-Michel Blanquer en octobre, stipulant qu’il faut absolument que les PFMP se fassent (Périodes de Formation en Milieu Professionnel).
Dans son allocution télévisée du 28 octobre, le Président Macron annonce un re-confinement national et explique : « Notre deuxième objectif c’est de protéger les plus jeunes. Je l’ai déjà dit, si le virus tue les plus âgés, il tue aussi, même si c’est plus rare, les plus jeunes.(...). Il touche donc sous des formes graves, toutes les générations. Et nous ne savons pas dire aujourd’hui quelles sont les séquelles à long terme. »
Dans ce contexte, la décision de maintenir le départ en stage des élèves de Lycée Professionnel est irresponsable.
Pour autant, comme le dénonce un communiqué intersyndical large le 30 octobre, « le protocole sanitaire dans les établissements est une illusion de protection renforcée ! Rien sur la diminution des effectifs dans les classes ! Des solutions peu réalistes sont encore évoquées comme le non brassage par niveaux ou une salle par classe. Ce protocole ne répond ni à l’inquiétude, ni à la colère des personnels. Les annonces du ministre de l’Éducation sont dérisoires et souvent inapplicables, alors que le confinement s’appliquera à tout le pays. Elles ne sont accompagnées d’aucun moyen supplémentaire ni ne correspondent à la gravité de la situation. Le gouvernement met en danger les personnels, les élèves et leurs familles. Nos organisations sont favorables au maintien de l’ouverture des écoles, collèges et lycées. Mais pour cela, il faut éviter qu’ils deviennent des foyers de contamination, ou que la situation sanitaire générale se dégrade davantage. » (CGT, FO, FSU, SNALC, SUD Education)


Agenda syndical aveyronnais

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois