Maternelle


Longtemps pôle d’excellence français, l’école maternelle est désormais mise à mal par l’Etat qui veut s’en débarrasser, comme de tous ses services publics, en la privatisant. On ne parle plus de scolarisation des 2- 3 ans que de manière exceptionnelle et quand c’est le cas , les élèves ne sont pas comptabilisés dans les effectifs. On appliquera ensuite certainement la même règle aux 3- 4 ans et ainsi de suite de sorte qu’il n’existera plus que les 5- 6 ans qui seront intégrés à l’école élémentaire. La fin de la maternelle est ainsi programmée. Et voilà encore l’occasion, alors que le ministère proclame l’égalité des chances et la réussite pour tous de se diriger vers une éducation à deux vitesses : d’une part, des structures d’accueil privées et payantes pour les enfants des milieux aisés avec un faible taux d’encadrement et d’autre part l’école publique ou ce qui en restera, avec des classes surchargées, des profs d’écoles de moins en moins formés (ou plus du tout !) destinée à une population défavorisée.


Sud Education défend ardemment la scolarisation des petites sections de maternelle partout où elle peut répondre à un besoin social évident de recherche d’emploi des parents, de socialisation, de communication et de langage pour les enfants d’origine sociale modeste ou d’origine étrangère.


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 17 octobre 2011

“R.A.S.”, “Risque”, “Haut-risque”... À l’école du Tri social dès la Maternelle ? HORS DE QUESTION !

Le Ministère annonce la mise en place d’évaluations obligatoires en grande section de maternelle dès le mois de novembre. Classant les enfants selon les « risques »
qu’ils représenteraient, elles reposent sur un tri médico-social des enfants qui seraient « évalués » au regard de leur « dangerosité » dans trois catégories :
« R.A.S », « Risque », « Haut-risque ».

lundi 20 septembre 2010

Les jardins d’éveil ou comment programmer la fin de l’école maternelle publique et sa privatisation.

L’objectif, depuis le début de cette affaire, c’est de ne faire intervenir l’Etat qu’à partir de l’âge de l’obligation scolaire soit 6 ans. Tout ce qui est en deçà de cet âge peut être progressivement liquidé ou transféré au privé ou à la charge des communes comme dans de nombreux pays européens.

Agenda syndical aveyronnais

<<

2014

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois