Premier degré


Pour une autre école...


de la maternelle au CM2


Avec 16 000 suppressions de postes annoncées pour la rentrée prochaine alors que 60 000 élèves sont attendus dans le seul second degré, l’Education Nationale qui en a perdu plus de 50 000 postes depuis l’élection de Sarkozy doit encore en sacrifier 32 000 dans les deux années à venir.


 


Pour parvenir à mener à bien le non remplacement d’un départ sur deux à la retraite, que préconise le ministère de l’Education Nationale pour récupérer des postes dans le premier degré entre 2011 et 2013 ?


 


- De modifier les seuils d’ouverture et de fermeture de classes afin d’augmenter le nombre moyen d’élèves par classe. L’augmentation de la taille des classes peut aussi provenir de l’augmentation de la taille des écoles par la fermeture d’écoles ou par des regroupements de différentes natures.


- De réduire le besoin de remplacement ce qui consiste à organiser tout ou partie des sessions de formation continue en dehors du temps scolaire et à avoir recours à des remplaçants non titulaires pour assurer les remplacements


- De diminuer le taux de scolarisation des enfants de deux ans 


 


- De sédentariser les enseignants « hors la classe »ce qui se traduit par la suppression des maîtres G et/ou des maîtres E et/ou la mise en extinction des psychologues scolaires. On peut agir aussi par la réduction du nombre de conseillers pédagogiques et/ou des personnels assurant des fonctions d’animation.


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 4 juillet 2014

L’école est un champ de bataille

« L’école ne doit pas être un champ de bataille ». Telle est la raison invoquée par Benoît Hamon, Ministre de l’Éducation nationale, pour justifier l’arrêt du dispositif des ABCD de l’égalité, saisi comme objet de haine par des franges réactionnaires de la société.
— L’école est un champ de bataille.
Le (...)

vendredi 4 juillet 2014

Projet de circulaire RASED : un vrai-faux sauvetage

Les premiers projets ministériels fin 2013 laissaient craindre le pire pour les RASED : la continuation d’une politique aboutissant à leur disparition et la dissolution des spécialités. Suite aux groupes de travail ministériels, la nouvelle circulaire (à paraître cet été) devrait réaffirmer les (...)

vendredi 23 mai 2014

Communiqués fédéraux AESH : le sigle change, la précarité reste !

Communiqué de la fédération Sud Education du 13 mai
Les AVS (Assistant de Vie Scolaire), qui accompagnent les élèves en situation de handicap, deviennent des AESH (Accompagnant-e-s d’élèves en situation de handicap) : D’un contrat précaire à l’autre à temps partiel, la pauvreté est pérennisée dans (...)

jeudi 15 mai 2014

Rythmes scolaires, on ne lâche pas l’affaire !

Déclaration CSE exceptionnel du 5 mai 2014
A l’occasion d’un CSE exceptionnel convoqué lundi 5 mai, le nouveau ministre de l’éducation nationale Benoit Hamon a soumis au vote le projet de décret sur les expérimentations de rythmes scolaires dans les écoles. Ce texte a été nettement rejeté : 31 voix (...)

Agenda syndical aveyronnais

<<

2014

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois