Sud éducation 12 contre les expulsions !

Hier comme aujourd’hui, rien n’a changé. Les expulsions se suivent et se ressemblent tristement...
L’intérêt supérieur de l’enfant inscrit dans la convention internationale des Droits de l’Enfant, qui doit être une considération primordiale dans toute décision, est méprisé, bafoué au profit d’une politique migratoire du chiffre.
Est-il de l’intérêt d’Helen (en classe de 6 °) et d’Alen (CE2) de vivre dans la clandestinité et donc contraints à la déscolarisation ?
Force est de constater que la prise en compte de l’intérêt supérieur de l’enfant n’est qu’un leurre en France, car tout comme ses prédécesseurs, Valls, ministre socialiste, et par conséquent la préfète de l’Aveyron, s’assoient dessus avec cynisme !
La famille Petrosyan, opposant à l’état, a dû fuir l’Arménie pour l’Aveyron.
Tant qu’il y a été autorisé, le père a travaillé aux abattoirs de Rodez où il a la promesse d’un CDI.Les parents sont très investis en tant que bénévoles au secours populaire et ont appris le français. Les enfants, 8 et 12 ans, étaient scolarisés. La maman est aujourd’hui enceinte de 7 mois.
Pourtant le 31 décembre 2013, Madame la Préfète et ses services ont fait poster par voie policière, une notification d’expulsion de toute la famille pour le 8 janvier 2014 à 6 h ) à l’aéroport de Toulouse...
La grossesse à hauts risques de la maman (certificats médicaux à l’appui) conjuguée au stress, ne lui permet pas un déplacement. Le père est certain d’être emprisonné dès son arrivée en Arménie...
Une procédure en appel au tribunal administratif de Bordeaux est engagé.(22 janvier).
Pourquoi ne pas attendre le délibéré de justice et la naissance du troisième enfant ?
Pourquoi tant de précipitation dans la décision d’expulsion faite par Madame la Préfète ?
Suite à ces faits, Sud éducation 12, des associations et des citoyens indignés, ont constitué un comité de soutien à cette famille arménienne. Mais nous n’oublions pas pour autant, tous les autres cas qui sont malheureusement nombreux.
Il demande la régularisation de cette famille (le père a une promesse d’emploi, la mère va bientôt accoucher.
Nous demandons qu’il soit mis un terme à l’absurdité bureaucratique de demander à des personnes en danger dans leur pays d’origine, d’y retourner au péril de leur liberté et de leur vie.
Nous réclamons que l’État français cesse sa politique fondamentalement contraire à nos valeurs humaines et démocratiques.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 10 janvier 2014

« Nous sommes tous des Arméniens »

Le Comité de soutien à la famille Pétrosyan, Le Collectif d’aide aux refugiés, La Ligue des Droits de l’Homme, les enseignants et représentants des parents d’élèves du Collège d’Onet le Château et de l’école primaire, et le syndicat Sud-éducation. Ainsi que l’association Attac, le Planning Familial et des (...)

vendredi 20 décembre 2013

Intersyndicale et rythmes scolaires : Pour ne pas enterrer la lutte, c’est de mobilisations dont nous avons besoin !

Communiqué de la fédération SUD éducation du 19 décembre 2013
Publié le jeudi 19 décembre 2013 sur http://www.sudeducation.org/Intersy...
Après les grèves importantes de la mi-novembre et du 5 décembre, pour SUD éducation il fallait donner des perspectives à la lutte contre la réforme Peillon des (...)

vendredi 20 décembre 2013

Les revendications de SUD éducation face aux projets de réforme du collège et du statut des enseignant-e-s du 2nd degré

SUD éducation porte un projet de société dont les fondements sont l’anticapitalisme, la coopération et l’autogestion.
Notre projet d’école découle de cette conception de la société, elle implique l’absence de hiérarchie des connaissances, des filières et des personnels.
Elle nécessite des pratiques (...)

vendredi 20 décembre 2013

Réforme des métiers : des projets inacceptables, une mobilisation à construire

Après un marathon de « discussions » avec les organisations syndicales, Vincent Peillon vient de rendre publiques le jeudi 12 décembre ses premières décisions sur la réforme des métiers de l’éducation. Ces choix sont sans surprise, peu de choses ayant évolué depuis les premiers projets communiqués (...)

vendredi 20 décembre 2013

Faire entendre la voix du métier ! Contexte particulièrement inquiétant pour le devenir des CIO

L’intersyndicale SNES-FSU , CGT Educ’action, SUD éducation appelle les collègues à se réunir et à constituer des délégations autour de leurs représentants afin de porter leurs exigences pour l’avenir des CIO et du métier, à Paris le 16 Janvier prochain.
Le Ministre de l’Education Nationale vient d’annoncer (...)

Agenda syndical aveyronnais

<<

2014

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930