Bienvenue sur le site du Syndicat Sud Education Aveyron


Un syndicat qui s’oppose résolument au néo-libéralisme : austérité budgétaire, précarité, flexibilité, mise en concurrence des établissements et des écoles.


Un syndicat qui, au-delà des enseignant-es et autres personnels de l’éducation nationale, lutte avec les chômeur-ses, les précaires, les mal-logé-es, et les sans-papiers, en participant activement aux mouvements sociaux : grèves, manifestations,...


Adresse du local  : 100 avenue de Toulouse 12000 RODEZ 


Tél  : 05 65 75 99 96


Permanences : jeudi


dimanche 5 juillet 2015

Solidarité avec les 6 de Bellefontaine

Six enseignant-es du collège Bellefontaine de Toulouse sont victimes de mutations forcées pour faits de grève. Trois d’entre eux, dont Laure en grève de la faim, et une délégation de 10 personnes du collège Bellefontaine, se sont rendu-es mercredi 1er juillet devant l’Assemblée Nationale à Paris et ont demandé en vain une audience à Mme la Ministre de l’Education Nationale. SUD éducation 12 demande à la Ministre de les recevoir et de satisfaire leur demande de maintien sur leurs postes au collège Bellefontaine à la rentrée 2015.

Ci-dessous, un communiqué de l’intersyndicale nationale et des informations de SUD éducation 31.

Communiqué intersyndical du mardi 30 juin 2015

L’intersyndicale nationale apporte sa solidarité aux six enseignant-e-s du collège Bellefontaine victimes de répression

Ces six enseignant-e-s font l’objet de mutations imposées pour avoir participé à la lutte de 22 jours engagée en décembre par une majorité des personnels du collège Bellefontaine de Toulouse, portant sur les modalités d’application de la réforme REP+ et la reconsidération des emplois précaires dans l’éducation nationale.

Les organisations syndicales SNES-FSU, SNEP-FSU, SNALC-FGAF, SNFOLC, SNETAA-FO, CGT Educ’action, SNEIP-CGT, SUD Éducation, SUNDEP-Solidaires, SNCL-FAEN et SIES-FAEN apportent leur soutien à ces enseignant-e-s et exigent leur maintien sur leur poste au collège Bellefontaine à la rentrée 2015.

RAPPEL DES FAITS

Le 18 juin 2015, le rectorat de l’académie de Toulouse prononce la mutation « dans l’intérêt du service » de 5 collègues enseignant-e-s du collège Bellefontaine. Le même jour, une 6°enseignante était traduite devant le conseil de discipline. Malgré un dossier vide et après avoir dû retirer des griefs, la sanction proposée par le rectorat a été « déplacement d’office ».

Ces six collègues étaient engagé-e-s, comme la grande majorité du personnel du collège, dans un mouvement de grève reconductible de trois semaines en décembre dernier. Ils demandaient simplement l’application et les moyens réels alloués par les décrets de loi sur l’éducation prioritaire et de partager entre tous les personnels, titulaires et précaires, les primes allouées aux établissements REP+. Le collège Bellefontaine était en effet préfigurateur d’une réforme dont les moyens n’avaient pas été distribués.

Malgré les intimidations, les maltraitances et les mensonges de la part de leur chef d’établissement, malgré le silence et l’absence de dialogue des autorités académiques qui ont sciemment laissé pourrir la situation depuis le mois de janvier et ce, malgré les nombreuses interpellations des organisations syndicales, nos collègues continuent de se battre contre des sanctions déguisées et la répression à l’encontre de 6 professeurs.

Où est l’intérêt du service quand on s’en prend à des collègues, reconnu-e-s pour leur professionnalisme et complètement investi-e-s au service de l’éducation prioritaire et des élèves ? Où est l’intérêt du service quand on démantèle des équipes pédagogiques expérimentées et soudées ? Où sont nos droits quand la rectrice avoue, par voie de presse, vouloir écarter des « meneurs » dans un « intérêt du service » qu’elle est bien incapable de définir ?

Depuis lundi 22 juin, une collègue victime de cette procédure a entamé une grève de la faim pour dénoncer ces mesures répressives et demander l’annulation de ces mutations forcées.

La détermination des 6 sanctionné-e-s et de leurs collègues, l’ampleur de la solidarité autour de cette lutte, ont contraint le Rectorat à un premier recul en abandonnant les poursuites disciplinaires et en renouvelant tous les contrats précaires de l’établissement. Mais le Rectorat persiste dans la volonté des procéder aux mutations forcées. Ce qui est inacceptable.

Trois de ces collègues concerné-e-s par ces mutations, dont Laure en grève de la faim, et une délégation de 10 personnes du collège Bellefontaine se sont rendus mercredi 1er juillet devant l’Assemblée Nationale à Paris et ont été reçu-e-s par un député sensibilisé à leur lutte, qui peut les appuyer dans leur demande d’audience à Mme la Ministre de l’Education Nationale.


Nous nous élevons contre une mesure arbitraire, contraire aux droits constitutionnels de nos collègues et qui crée un précédent gravissime dans l’éducation nationale. Leurs cas nous concerne toutes et tous.


Actualités syndicales aveyronnaises

mercredi 8 juillet 2015

ALERTE à faire circuler Bonjour Dans le cadre...

ALERTE à faire circuler
Bonjour
Dans le cadre de la réforme Touraine, ils commenceraient par la suppression de la maternité de Millau ; il parait qu’il manque 4 naissances pour la maintenir ....
Le 28 juillet, l’Agence Régionale de Santé réunit, à Toulouse, les présidents des Conseils de Surveillance (...)

mercredi 8 juillet 2015

ALERTE ! Défense des hôpitaux de Millau et Saint Affrique

ALERTE à faire circuler
Bonjour
Dans le cadre de la réforme Touraine, ils commenceraient par la suppression de la maternité de Millau ; il parait qu’il manque 4 naissances pour la maintenir ....
Le 28 juillet, l’Agence Régionale de Santé réunit, à Toulouse, les présidents des Conseils de Surveillance (...)

dimanche 5 juillet 2015

LETTRE DU 6 JUILLET

LETTRE DE SUD EDUCATION 12 Pour nos droits et pour un service public d’éducation égalitaire, dès la rentrée, passons à l’action ! Tract de la fédération SUD éducation pour la rentrée 2015
En France et en Europe les politiques d’austérité attaquent les services publics, les droits sociaux et les (...)

dimanche 5 juillet 2015

CGT, FSU, Solidaires appellent à une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle le 8 octobre 2015

Durant toute cette année, les salarié-es et retraité-es se sont mobilisé-es à plusieurs reprises dans les secteurs professionnels et au plan interprofessionnel pour exprimer leurs attentes, leur exaspération grandissante face à une situation économique et sociale qui ne cesse de se dégrader et pour (...)

lundi 22 juin 2015

le 25 juin avec les personnels en lutte du social et de la santé !

Aucune économie sur nos vies !
A Rodez, un rassemblement est prévu devant l’ ARS à 9h30 rue Paraire puis à la préfecture pour déposer une motion.
Tous en grève et en manifestations le 25 juin 2015 ! Appel des fédérations syndicales du secteur sanitaire et de l’action sociale
Les Fédérations (...)

Agenda syndical aveyronnais

<<

2015

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

7 février 2011 - CREATION D’UN COLLECTIF DE DEFENSE DE NOS ECOLES A MILLAU

Un collectif de défense des écoles du premier degré et du second degré se met en place afin (...)

7 février 2011 - Actions Millau

Pour contrer les réductions inédites des dotations horaires des établissements, les personnels (...)